Blog

La matrice de matérialité au service de la résilience des entreprises

Dans un contexte en profonde mutation, à vitesse accélérée, et avec des contraintes réglementaires de plus en plus difficiles à respecter, les entreprises se trouvent confrontées à des risques émergents qui peuvent affecter leur rentabilité à court et moyen terme et leur durabilité à long terme si elles n’ont pas pris la mesure des changements et ne les ont pas anticipés.

 

Un nouveau rapport de force défavorable pour les entreprises

La période pendant laquelle les marques dominaient et imposaient leurs codes (publicitaires) aux consommateurs est révolue. Les consomm’acteurs ont gagné en autonomie et en capacité de réflexion, d’analyse et de choix. La relation aux marques s’est rééquilibrée. Les clients attendent beaucoup des entreprises en termes d’engagements sociétaux. Ils privilégient celles qui s’impliquent dans l’intérêt général au détriment des autres. Aujourd’hui, les clients n’achètent pas un produit, ils adhèrent à un système de valeurs. C’est la symétrie des engagements.

De leur côté, les collaborateurs ont un nouveau rapport au travail, avec plus d’exigence, plus de recherche de sens. Cela se traduit par moins de fidélité et moins d’engagement. Une difficulté supplémentaire pour les dirigeants.

 

Comment s’adapter aux nouveaux comportements ?

En changeant de méthode dans l’élaboration de la stratégie de l’entreprise. Concrètement, en intégrant les parties prenantes, internes et externes, dans la réflexion stratégique afin de comprendre leurs besoins et attentes – parfois opposées, souvent complémentaires – et de les intégrer dans la temporalité de l’entreprise, à court, moyen et long termes. Cette démarche novatrice permet d’instaurer un contrat gagnant – gagnant qui lui-même permet à l’entreprise de se concentrer sur ses enjeux majeurs pour gagner en compétitivité, en croissance et en rentabilité.

C’est le rôle de la matrice de matérialité, aussi appelée matrice de pertinence. En intégrant l’ensemble des parties prenantes dans l’élaboration de la stratégie, la matrice de matérialité contribue à :

  • Identifier les risques et opportunités
  • Hiérarchiser les enjeux à la croisée des objectifs « business » de l’entreprise et des attentes des parties prenantes internes et externes
  • Définir les politiques menées pour limiter ou éviter les risques
  • S’inscrire dans la durée avec des indicateurs de performance.

 

La matrice de matérialité : une vision stratégique de l’entreprise

Issue des pratiques de l’audit financier anglo-saxon, et appliquée à la RSE, la matrice de matérialité est beaucoup plus qu’un outil de reporting. C’est une nouvelle méthode au service de la stratégie pour anticiper et précéder le changement. C’est une méthode efficace pour aider les dirigeants à prendre les bonnes décisions et élaborer la raison d’être de l’entreprise, socle indispensable pour définir une ligne directrice comprise par tous, et embarquer les collaborateurs et les partenaires externes de l’écosystème de l’entreprise. Elle est aussi un préalable nécessaire pour construire la plateforme de marque.

Partager cet article

X
Articles récents /4