Blog

Ecofolio : mobiliser les habitants sur le recyclage de leurs papiers ?

Qui ne sait pas que le papier est un matériau recyclable et recyclé ? Personne, en tout cas aucun adulte.

Pourtant, en France, peu de papiers sont actuellement recyclés (moins d’un sur deux) et peu d’habitants connaissent les consignes de tri (moins d’un sur trois). Ce constat est surprenant ! Pourtant, à y réfléchir de plus près, il ne l’est pas tant que cela.

Lever les freins
Plusieurs freins conduisent les habitants à ne pas trier leurs papiers :

  • Une vision restreinte de la notion de papier, trop souvent limitée aux  journaux magazines.
  • Les documents et papiers sont souvent liés à la vie personnelle, on ne tient pas à les diffuser.
  • La collecte en mélange avec les emballages crée une confusion dans l’esprit de certains.

Finalement, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le tri des papiers n’est pas naturel.

Il ne suffit pas de savoir pour agir. Il faut avoir envie de faire et il faut avoir de bonnes raisons pour faire. C’est toute la différence entre l’attitude et le comportement. C’est à ce stade que la communication entre en jeu. Bien évidemment, pas n’importe quelle forme de communication. Il faut développer une communication qui respecte des règles qui ont démontré leur efficacité.

Une communication positive et concrète
Comment faire pour convaincre ? Comment faire pour inciter ? Il faut aller plus loin que la sensibilisation et il ne suffit pas d’informer. Il faut mobiliser par une communication active qui joue sur une combinaison de plusieurs critères :

  • Avoir un ton positif et valorisant pour celui qui pratique le tri.
  • Jouer l’exemplarité pour créer une dynamique collective.
  • Informer précisément sur les consignes de tri.
  • Rassurer sur la bonne fin du recyclage.
  •  Informer sur les bénéfices du recyclage.

Autre point fondamental : les outils et supports de communication sont au service d’une communication de proximité, développée sur le terrain, sur les lieux de vie des habitants. Elle seule agit concrètement sur les comportements alors que la communication nationale agit sur l’attitude. Les deux registres étant bien sûr complémentaires.

Forts de nos convictions issues d’une longue expérience de la communication liée à la conduite du changement, nous avons appliqué ces règles pour le compte d’Ecofolio, qui nous a demandé de concevoir leur kit de communication de proximité destiné aux collectivités locales.

La force de lӎvidence

Une des forces de la campagne repose sur la capacité d’interpellation des titres :

  • Oui, c’est simple
  • Oui, c’est utile
  • Oui, je suis sûr…

Les mots sont simples, compris par tous. La mise en page donne de la force au mot « Oui » pour affirmer une évidence et un enthousiasme communicatif, à même d’entraîner une modification des comportements.

Partager cet article

X
Articles récents /4